Léonard, le retour!

Patron : Manteau Léonard de République du Chiffon;

Tissus : lainage de folie furieuse de chez So tissus et doublure Cousette.

Chaque année, j’aime me coudre un nouveau manteau. Et il est vrai que question patron, je reviens souvent à la même marque… République du Chiffon! J’utilise même les patrons plusieurs fois. J’ai cousu le patron Léonard pour la première fois en décembre 2018. Et c’est encore le manteau que je porte le plus souvent depuis 3 ans. Alors, il était temps de m’en coudre un deuxième, non?

J’aime beaucoup les manteaux oversize. Je trouve les manteaux cintrés fort élégants. Toutefois, je porte souvent l’hiver des gros pulls, voire des vestes sur des gros pulls. Oui, j’aime me couvrir comme un oignon! Je suis frileuse et je n’aime pas avoir froid. Il me faut donc un manteau qui soit en mesure d’accueillir toutes ces épaisseurs, sans que cela soit ridicule. Tu vois l’image de Monsieur Patate? Bon, et bien je n’ai pas une envie fofolle de lui ressembler.

C’est pourquoi Léonard est parfait!

Mais pour cela, il me fallait LE tissu. Et ce lainage a une belle histoire. Allez, petite histoire de Santa Barbara?

Je ne vous présente plus Andy de So tissus? Si toutefois tu arrives sur ce blog par hasard, je te mets le lien ici qui te permettra d’en savoir plus. Donc! Andy m’a proposé de coudre un de ses jolis lainages. Forcément, je suis plus que partante. Il m’envoie donc des échantillons. Le temps passe, je ne reçois toujours rien. Il m’envoie de nouveau des échantillons. Toujours rien! Les semaines passent. On décide donc de se faire une visio pour qu’il me montre les tissus directement avec la caméra, vu que nous sommes boycottés par La Poste. Initialement, j’avais envie d’un manteau bleu. Mais pas un bleu foncé, un bleu plus clair, mais pas trop. Ce bleu, je le visualisais très bien dans ma tête 😀

Durant la visio, je choisis un joli lainage à carreaux, noir et gris. Il me montre ce lainage bleu mais sur mon écran de téléphone, la couleur ne me plaisait pas. Et puis, finalement, on engage une discussion et on papote durant plus d’une heure et demie. Ce jour-là, j’avais fait un soin karmique le matin. Si vous ne savez pas ce que c’est, ce n’est pas très grave ^^ La douce Ona, guérisseuse, avait beaucoup travaillé sur ma gorge. Et durant ma conversation avec Andy, je me suis mise à parler. Mais comme jamais je ne m’étais autorisée à parler… Sans ce poids douloureux dans la gorge et ce mal au ventre pesant. J’étais choquée de moi-même. Même si j’ai conscience que mes propos ont surement été complexes et ont bousculé Andy, il est resté à l’écoute, perplexe mais présent et bienveillant. J’avais besoin de lui démontrer que ce qu’il pense voir n’était qu’un masque que la société veut porter pour camoufler sa propre violence (celle de la société, pas celle d’Andy hein! ^^). Et pour ça, j’ai parlé de moi. Le lendemain matin, à peine j’avais les yeux ouverts, je me suis dit : « Putain, mais j’ai parlé! Et je ne me sens même pas coupable! » . ^^ Ce jour-là, il s’est passé quelque chose de très intense en moi. Et mon manteau me le rappellera tous les jours, avec douceur. Et vous voulez savoir le plus drôle? J’ai reçu TOUTES les enveloppes des échantillons les jours qui ont suivi. Ce soin, cette conversation devaient avoir lieu. Tout est juste.

J’ouvre quand même les enveloppes par curiosité. Et là, je vois ce lainage bleu! Coup de cœur. La suite, vous la connaissez…

Quand j’ai reçu le tissu, j’étais encore plus emballée! Avec l’échantillon, je ne me rendais pas compte de l’épaisseur du lainage! Il fait presque 4 mm d’épaisseur! Un truc de folie! ET surtout… une douceur de malade! Je n’ai retouché aucune photo. La couleur réelle correspond plus aux photos les plus lumineuses. Le bleu est ultra canon. Comme je le souhaitais.

Je n’ai pas voulu retoucher les photos car avec le logiciel que j’utilise je perds en qualité et les photos deviennent plus floues. Donc tant pis! Ce jour-là, j’étais très fatiguée et ça se voit. ^^ J’ai un gros bouton sur le menton, des cernes, les cheveux pas coiffés. Eh bien c’est la vraie vie hein! 😉

Mais quand je suis fatiguée, j’aime aller me ressourcer dans la forêt ❤

Pour la doublure, j’ai utilisé la viscose de chez Cousette, que j’avais achetée pour mes blouses Marie. Il m’en reste encore… Donc autant qu’elle serve. Elle s’associe parfaitement au lainage. J’ai glissé un passepoil rose pâle entre les parementures et la doublure, comme j’aime ❤

Le patron est ultra bien expliqué. Je me suis même un peu trop détachée des explications. Comme j’ai l’habitude des cols tailleurs, j’ai mis mon cerveau sur pilote automatique. En ce sens où pour une chemise avec col tailleur, on coud toutes les épaisseurs du col, du corps du vêtement et la parementure ensemble. Mais pour un manteau, au vu de l’épaisseur, on coud tout ça en deux étapes. Le dessous de col avec le corps du vêtement et le col dessus avec la parementure. Eh bien moi, j’ai fait comme pour une chemise! J’étais là : « Oh P****, j’espère que ma machine va accepter 1.5 cm d’épaisseur! » . OUI! 1,5 cm! Et pas à un moment, je me suis posée la question si ce n’était pas une bêtise! Franchement, j’aurais pu tout défoncer. Mais vous savez quoi, mon col est parfaitement parfait! J’ai fait la danse de la joie quand j’ai retourné le tout sur l’endroit. J’avais réussi! J’étais trop fière de moi! Et du coup, pas besoin de glacer le col à la fin 😀

Sur le patron, il n’est pas mentionné de glacer les épaules, mais il faut bien le faire si vous voulez que votre doublure reste en place. D’ailleurs, pour les manches, j’ai utilisé un reste de doublure antistatique marron de mon dernier manteau Ernest. Comme ça, je peux vraiment enfiler mon manteau facilement sans que mes pulls ou vestes accrochent au passage.

Et vous, portez-vous bien vos manteaux que vous cousez? Avez-vous craqué sur des lainages? D’ailleurs, sachez encore une fois que le lainage de So tissus provient d’une grande marque de vêtements. J’ai regardé sur le site de la marque que je n’ai pas le droit de citer, qu’ils vendent leur manteau entre 700 et 1200 euros… Là, le lainage est à 25€ le mètre. Pour ce patron, il en faut 2.85m… Je vous laisse faire le calcul 😀

Vous savez tout sur mon manteau tout doux et chaud, qui va rester lui aussi un long moment à mes côtés. Je vous embrasse et je vous dis à très vite ❤

Publié par

Bonjour, je m’appelle Barbara, je partage sous le nom de Maison Elpida ma passion pour la couture, mes débuts en tricot ainsi qu’en broderie, mais également quelques articles de DIY.

5 commentaires sur « Léonard, le retour! »

  1. Encore une magnifique réalisation mais il doit falloir une mac de compétition pour coudre de telles épaisseurs et surtout les boutonnières !
    Ce manteau est parfait !
    Bravo !

    J'aime

  2. J’adore ! Bon, forcément, c’est bleu !!! Il te va à merveille (et il a de graaaaandes poches pour y mettre tous tes petits cailloux !)
    Mais dis moi…. ce lainage, ce n’est pas un S R par hasard ? j’avais flashé sur un lainage bleu et envoyé un message à Andy en m’extasiant sur le prix….
    Biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s