Mon Chemisier Flory

Patron : Chemisier Flory de Wissew;

Tissu : viscose Mirage de Cousette.

Eh bien le bonjour la commu couture! 😀 Quelle joie de vous retrouver ici… J’ai l’impression de courir pour tout et surtout pour rien. Alors, écrire sur le blog signifie que je prends un temps pour me poser et vous raconter ma dernière aventure couturesque. Vous êtes prêt(e)s?

Avant de commencer mon propos sur la cousette, je tiens à remercier Elisabeth pour sa gentillesse et son professionnalisme quant aux photos. Comme je vous l’avais signifié dans l’article précédent, je souhaite vous proposer des photos de meilleure qualité. Et pour cela, je n’ai d’autre choix que de passer par une photographe. Tout d’abord, parce que je n’ai que cette solution et que ça me fait plaisir de faire cet effort financier pour le blog. J’adore le travail d’Elisabeth… Vu que je couds beaucoup moins, j’ai envie de m’offrir ce cadeau et ces souvenirs. J’espère que ça vous plaira…

Nous avons fait les photos le jour de la tempête du sable provenant du Sahara… Le ciel était orangé. Magnifique.

Avec Elisabeth, nous nous sommes bien marrées. Ce chemisier a un côté bohème chic selon moi, et j’avais envie que ça ressorte sur les photos. La blouse est vraiment légère et agréable à porter. C’est pourquoi, je me la suis joué hippie qui danse avec les moutons… ^^ J’ai souhaité, pour une fois, garder les photos « backstage ». Je veux donc remercier chaleureusement Monsieur le Mouton 00002, d’avoir posé pour moi. Je le remercie moins d’avoir tenté de manger ma blouse! Je crois qu’il se moquait clairement de la pose que je prenais… Je fais ce que je peux pour faire genre je sais poser devant un objectif, il a su me rappeler que non. 😀

J’en profite pour faire un lien avec mon état du moment! Sachez que j’ai mis 5 minutes à intégrer que le filet était bien électrique. « Mais ça pique!« … 5 minutes les gars! Mon cerveau est en jachère en ce moment. Hier, j’ai pu dormir 8h pour la première fois depuis 2 mois. Je suis épuisée, exténuée. Ce matin, j’ai pleuré en me levant de fatigue ^^ (Mais rien que de me poser pour vous écrire m’apaise). Alors autant vous dire que la création de cette blouse ne fût pas une mince à faire pour moi.

Pour vous remettre dans le contexte, l’adorable Juliette de Wissew m’a contacté afin de pouvoir m’essayer sur un de ses patrons. J’ai trouvé ce chemisier Flory tout simplement magnifique. J’ai acheté cette viscose chez Cousette, afin d’avoir un chemisier plein de peps et de gaieté. J’ai opté pour un galon en dentelle bleu marine.

J’ai été surprise et ravie de voir que la pochette patron était en papier calque. En plus, les marges de couture sont comprises sur le patron. C’est la première fois que je vois cela et je me suis dit que c’était super pratique. J’ai donc osé couper directement dans la pochette. Je n’aime pas faire cela dans mes planches en papier plus épais. Je trouve que c’est trop rigide pour épingler et être précis avec des tissus fins comme de la viscose.

Le patron propose de multiples lignes de coupe selon votre taille et la hauteur du galon choisi. Ca doit être un travail de titan que de proposer une planche de patron telle que celle-ci. On ne se rend pas toujours compte, nous couturières, du boulot qu’il peut y avoir en modélisme.

Toutefois, du fait d’avoir coupé directement dans ma planche, je ne sais pas si c’est moi qui est coupé au mauvais endroit sur le patron. Mais mes longueurs d’épaule ne correspondaient pas. J’ai pu assembler et rattraper ça sans problème. Mais ne faites pas la même erreur que moi. Prenez une minute pour vérifier avant de couper… ^^

Dans la pochette, il n’y a pas de guide montage. Vous avez un QR Code permettant de retrouver toutes les explications en ligne. Aussi, Juliette m’a signifié qu’une nouvelle vidéo avait été mise en ligne pour le montage de la patte de boutonnage. J’avoue avoir complètement bugué pour cette étape. Mon cerveau m’a royalement abandonné. Je ne comprenais pas les explications. Au bout d’un moment, j’ai tout simplement décidé de fermer l’application et de suivre mon instinct. Il faut aussi se faire confiance. Oui ma patte de boutonnage n’est pas du bon côté. Mais mon chemisier se ferme-t-il? Oui! Est-ce que les boutons sont bien cachés et le haut du chemisier assez propre? Oui!

Juliette m’a signifié qu’aucune testeuse du patron ne lui avait fait retour qu’elles avaient galéré comme moi et j’ai regardé sur un ou deux blogs de couture qui évoquaient ce patron, et il n’y a aucun commentaire à ce sujet. Donc, on peut en conclure que je dois me reposer ^^

Pour les étapes des fronces, il est important de prendre son temps. En effet, il faut créer des fronces, mesurer la longueur nécessaire, coudre les fronces seules pour ensuite les assembler au galon. Sauf qu’un galon est souple, et que coudre des fronces sans les assembler en même temps à un autre tissu, fait que vous pouvez rallonger votre mesure initiale. Particulièrement lorsqu’on enlève les fils de fronce. Vous me suivez? Afin d’éviter ça, j’ai réduit la longueur d’un ou deux centimètres avant de les préfixer. Et au final, ma longueur finie était la bonne.

Ce patron demande beaucoup de minutie et de patience. Il vous permettra de découvrir probablement de nouvelles techniques. Ce qui est toujours enrichissant.

En parlant technique, il faut coudre des fentes indéchirables pour les poignets. Cette technique n’est pas si complexe que ça et les explications sont claires.

J’ai également passé un fil en haut du galon du col, afin qu’il ne baille pas.

En définitive, ce chemisier est vraiment très agréable à porter et s’associe avec beaucoup de bas de ma garde robe. J’ai donc opté pour mon jean Safran, cousu en septembre 2018! Le pantalon est toujours en très bon état alors que je le porte quasiment toutes les semaines. Je trouve ça dingue! J’ai perdu un peu de poids donc il baille à certains endroits mais je suis encore plus confort dedans pour le coup. Il faut voir tous les côtés positifs 😀

De plus, le tissu met en valeur la légèreté et le tombé de la blouse. J’ai essayé de le transposer en photo. Ca c’est bien sûr fini en fou rire…

Alors, que pensez-vous de ma cousette? J’espère qu’elle vous plaira! J’espère pouvoir vous dire à bientôt ^^

Je vous embrasse ❤

Publié par

Bonjour, je m’appelle Barbara, je partage sous le nom de Maison Elpida ma passion pour la couture, mes débuts en tricot ainsi qu’en broderie, mais également quelques articles de DIY.

17 commentaires sur « Mon Chemisier Flory »

  1. Ce retour fait vraiment plaisir .
    Cette blouse me tente depuis quelques temps mais ma liste est déjà bien longue .
    Cette réalisation est superbe ,comme toujours et cet article est bien sympa .merci

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne lis pas beaucoup de blogs de couture parce que ça m’ennuie vite, mais j’adore ton blog, j’adore tes textes et tes photos et tes tenues et tes éclats de rire. Je commente rarement mais ça méritait d’être dit !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s