Février en Avril.

Patrons : Pyjama Février du livre « Ma garde robe à coudre toute l’année » d’Atelier Charlotte Auzou;

Tissu : Flanelle de Cousette;

Mercerie : Cousette

Je suis en REPOS!! Je peux donc enfin prendre le temps de vous écrire cet article! Pour ceux et celles qui me suivent sur Instagram, vous avez peut être lu dans l’un de mes derniers posts, que lors du transfert de photos de mon premier shooting de ce pyjama, mon disque dur a planté… Avec toutes nos photos depuis 12 ans… Je croise les doigts pour réussir à tout récupérer une fois le confinement terminé.

Nous avons donc dû refaire les photos afin que je puisse vous présenter mon nouveau pyjama. Initialement, lors du premier shooting, je n’étais pas maquillée. Parce qu’il est vrai que bien souvent, quand on est en pyjama, on n’est pas toute pomponnée… Mais hier, samedi 4 avril, en ce premier jour de repos, j’ai eu envie de regarder des tutos de maquillage pour les nulles sur YouTube (deux en fait, ça m’a suffit). Je n’avais tellement pas envie de réfléchir. Et puis, je n’ai pas l’habitude de regarder ce genre de vidéo. Ca m’a donc fait plaisir de me détendre devant des demoiselles qui se mettent quarante couches de maquillage sur le visage. Il n’y a pas que moi que ça choque, non? Qui peut porter tout ça dans la vraie vie? Après, elles se débrouillent bien! Je pense surtout que si j’essaie de faire comme elle, je vais vite ressembler à un monstre qui porte un masque de béton orange sur la face… BREF! Tout ça pour vous dire que j’ai eu envie de me lancer dans le trait d’eyeliner! J’étais chaude comme la braise, au taquet pour m’y mettre. Jusqu’au moment où je me suis rendu compte que je n’avais pas d’eyeliner (oui, j’ai vraiment besoin de repos, c’est pas un mensonge ^^). Va pour le crayon noir bien épais! 😀 Ah ah! Honnêtement, je n’étais pas capable de suivre les conseils des youtubeuses, d’une part parce que je n’ai absolument pas le matériel (fond de teint, spray fixateur fleurs des champs, ou encore l’anticerne, etc.) et que je ne sais pas faire. Mais ça m’a fait du bien de prendre le temps de tenter d’améliorer ma face.

Tout ça pour vous dire que je suis un peu trop maquillée pour être en pyjama! (Note importante – ou pas – : les youtubeuses ont raison, le crayon noir pour faire l’eyeliner est déconseillé. Il coule tout au long de la journée et c’est moche ^^ ).

Pour vous présenter ce pyjama, les photos sont vraiment à la bonne franquette. Dans mon atelier! Je l’ai laissé tel quel. Je n’ai pas voulu enlever les rallonges électriques, les câbles, le bazar, etc., juste pour faire « style ». Et puis vous commencez à me connaître! La vérité c’est important!

Allez, promis, j’arrête de parler de futilité. On va causer de Février!

J’avais déjà cousu ce pyjama il y a plusieurs années (je dirai bien durant l’hiver 2016/2017). Dans le même tissu, mais en vert! Pyjama que je porte toujours dès qu’il est propre. C’est mon pyjama préféré. Cette année, j’avais donc envie de m’en coudre un deuxième, avec quelques améliorations, bien sûr.

Lors du CSF, sur le stand de Cousette, j’ai donc vu cette flanelle de coton. Je n’ai pas hésité à en acheter. Ayant déjà cousu cette matière, je connais sa qualité et je savais que mon futur pyjama serait porté durant de nombreuses années. Aussi, du fait de sa couleur, je me suis dit que c’était parfait pour que les poils des chats passent inaperçus. Par exemple, un pyjama bleu marine, c’est beau, mais juste impensable pour moi…

J’ai également acheté les boutons sur leur stand au CSF. Ils sont en nacre naturel irisé argent. Trop beau! J’avais déjà acheté chez Cousette le passepoil argent en lurex.

J’avais donc ce projet en tête depuis décembre! Mais le temps me manquait. Aujourd’hui c’est chose faite, et j’en suis ravie ❤

Le pyjama a une coupe très simple mais parfaite pour moi. Le pantalon par exemple. Une coupe légèrement affutée, élastiqué juste au-dessus des hanches. Il remonte bien au niveau des fesses mais ne monte pas trop haut sur le devant, histoire de ne pas ressembler à Zézette…

Techniquement, vous n’êtes pas obligé de confectionner un lien pour resserrer la taille du pantalon. Mais je trouve ça joli. Je n’avais pas envie de coudre, comme mon autre pyjama, un lien dans le même tissu que mon pyjama. Je voulais un ruban blanc cassé. Je vais attendre que le confinement soit finit pour en acheter un. En attendant, j’en ai mis un que j’avais retrouvé dans une vieille boîte de couture sur une brocante. Le ruban a plusieurs décennies. Il est tâché tellement il est vieux ^^ Mais ça ira très bien pour le moment! Il est légèrement trop petit mais ça aussi ce n’est qu’un détail.

Faites super attention à la taille du pantalon!!! Le patron est vraiment très court! De mémoire, je l’avais déjà rallongé la première fois, et là j’ai encore rajouté 7 cm en bas du pantalon. Mesurez bien la longueur du pantalon avant de couper votre patron. Et faites les modifications nécessaire avant de couper votre tissu. Mon premier pyjama m’arrive plusieurs centimètres au-dessus de la cheville… Pour celui-ci, la longueur est parfaite.

Quant à la veste du pyjama, elle est simple à coudre et agréable à porter.

Idem, j’ai rajouté 3 cm au bas des manches.

Le col prend tout son charme grâce au passepoil. Et c’est là que je vois mes progrès en couture. Sur mon premier pyjama, la pause du passepoil n’était pas parfaite… ^^ Et surtout, j’avais utilisé un passepoil bien trop gros. Maintenant, je n’utilise que des passepoils qui font 1 cm (avec une cordelette de 2mm).

Concernant les modifications ou améliorations lors du montage, j’ai surfilé les épaules devant et dos après avoir cousu les pinces poitrines.

Aussi, après l’étape 4, j’ai cranté les angles du dos pour bien ouvrir les coutures au fer. Les angles des devants, dos et parementures sont bien plus propres. Et cela vous aidera à glacer le tout.

Enfin, comme à mon habitude, je n’ai pas fait un ourlet du bas de veste simplement, comme indiqué dans le livre. J’ai cousu un angle en assemblant la parementure et les devants. Surtout avec un passepoil, cela évite les surépaisseurs. Je couds ensuite le reste du bas de veste une fois les côtés assemblés. De plus, je préforme toujours mes ourlets avec un point large afin de facilité le repassage. Le résultat est bien plus propre.

Je suis donc trop bien dans mon nouveau pyjama! Je peux être tranquille dans ma maison sans pour autant faire toute débraillée. Et ça, ça fait plaisir!

Ah oui, une fois encore j’ai dû jouer avec les fils pour avoir assez de fil de la bonne couleur pour les coutures visibles. Mais ça l’a fait! Par contre, je suis un peu frustrée, il y a des tissus que j’avais envie de coudre mais qui vont devoir attendre, n’ayant pas de fil de la bonne couleur ^^ Pas grave! On s’adapte!

Je vous embrasse, et je vous dis à bientôt! Prenez bien soin de vous ❤

Publié par

Bonjour, je m’appelle Barbara, je partage sous le nom de Maison Elpida ma passion pour la couture, mes débuts en tricot ainsi qu’en broderie, mais également quelques articles de DIY.

12 commentaires sur « Février en Avril. »

  1. Je suis contente pour toi que tu aies pu prendre un peu de temps pour toi. Bel article, et beau pyjama. Tu as raison,la coupe et le confort sont importants, je m’étais fait un pyjama l’année où j’avais fait une capsule, et le pantalon étant trop court pour moi de la taille, surtout devant, mais pas franchement taille basse, je ne l’ai jamais porté. Manque de confort. Du coup, je n’ai jamais récidivé. Je préfère ma combinaison nounours ! Faite maison aussi. Bon courage à toi, prends bien soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Agnès! Ah oui c’est tellement dommage de se coudre une pièce qu’on ne peut pas porter après… Mais parfois nos loupés nous permettent de savoir comment modifier le patron la fois suivante.
      Et bien bon repos dans ta combi nounours ^^
      Prends soin de toi également! Je t’embrasse ❤

      J'aime

  2. Mais il est trop cool, ton pyjama !! Avec ce passepoil, il fait tout de suite super chic.
    J’avais acheté de la flanelle au début de l’automne avec l’idée de m’en coudre un… ce n’est toujours pas fait.
    Sais-tu que nous avons le même chat tout noir ??

    Aimé par 1 personne

    1. Ah et bien nous devrions toutes avoir un pyjama en flanelle dans notre dressing 😀 Il est peut être temps de coudre ton tissu 😉

      C’est vrai! Et je suis certaine qu’il est aussi adorable que ma Lili? Je l’ai eu à 3 semaines (oui c’est mal). Elle était éloignée de sa mère et de sa fratrie, seule dans un coin à marcher à l’envers… Coup de foudre. C’était mon chat ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s