Luzerne, Acte 2!

Patron : trench Luzerne de Deer and Doe;

Tissu : jean élasthanne beige clair (66% coton, 30% polyester, 4% spandex), tissu Ma Petite Mercerie.

Mercerie : Ma Petite Mercerie.

J’avais envie depuis quelques mois de me recoudre un trench Luzerne. Mais dans une version plus classique cette fois… Je ne sais pas si vous vous rappelez de ma première version (ici)? A l’époque où une amie me disais toujours que mon trench avait une couleur affreuse rose PQ, et bien j’adorais le porter. Aujourd’hui, je vois tout à fait ce qu’elle voulait dire. Voilà.

Quand Ma Petite Mercerie m’a proposé un partenariat, je me suis dit que c’était l’occasion de retenter Luzerne, mais un Luzerne plus passe partout!

J’ai donc opté pour cette gabardine beige clair. Il ne reste que très peu d’unités sur le site, mais vous avez ce tissu de la même qualité avec un coloris assez semblable sur le site, en gris argile.

J’ai choisi ces boutons écologiques marrons, « fabriqués en corozo, une matière 100% naturelle aussi appelée « ivoire végétal » qui provient des fruits du palmier. Tous les boutons de la collection ont été uniquement teintés à l’aide de teintures végétales. » .

Pour ceux et celles qui connaissent bien Luzerne, vous savez que l’intérieur est gansé. Pas de doublure. J’ai donc cousu ce biais en liberty trop canon.

Et comme à mon habitude, j’ai utilisé le thermocollant tissé Vlieseline bi-élastique G770.

J’applique toujours cet entoilage pour mes manteaux, vestes, ou ceinture de pantalon. En effet, il permet une meilleure tenue du tissu mais ne le cartonne pas non plus. Il permet vraiment d’avoir le juste milieu qu’on attend d’un termocollant.

Pour cette version, je n’ai pas voulu faire les boutonnières passepoilées. Je n’avais pas aimé le résultat sur mon premier trench. Je sais que j’aurai surement mieux fait que la fois précédente mais je me connais. J’aurai quand même été insatisfaite. La solution des boutonnières à la machine me convenait parfaitement! ^^

Bon, Il y a un problème. Mais le problème n’est visible qu’une fois le trench porté! Au niveau de l’arrondi des découpes princesses, il y a un pli. Le truc, c’est que ce défaut n’est pas visible quand le vêtement est sur cintre ou à plat… Ce n’est donc que le jour du shooting que Maud me l’a fait remarquer. Honnêtement, la photo accentue le pli mais en vrai ça ne me choque pas du tout.

Ce trench demande beaucoup de travail. Il y a des finitions à la main au point invisible (bas de veste et des manches) et de nombreuses pièces à assembler. Avec plusieurs coutures (surtout par rapport aux biais). J’ai le souvenir que quand je l’avais cousu en avril 2017, j’en avais eu ras le bol à la fin. C’était une cousette longue et pas facile. Aujourd’hui, j’ai pris plaisir à chaque étape. Et finalement, ce n’était pas si fastidieux que ça. Vous pensez que j’ai évolué ou mon esprit s’est adapté à sa quantité de drogue nécessaire pour être bien? 😀

Le livret est vraiment très bien expliqué, comme d’ordinaire chez Deer and Doe. Les seules difficultés pouvaient être dans les boutonnières (que j’ai donc esquivé), les découpes princesses, gérer l’embu de la tête de manche (il y en a quand même beaucoup) et respecter la jointure entre la ligne de couture de l’empiècement dos et les manches tailleurs, ainsi que de faire des jolis points invisibles.

Honnêtement, j’adore ce nouveau trench. Il est classique mais pour le coup, facile à assortir à mes autres cousettes moins classiques. La couleur est lumineuse. Le tissu est de bonne qualité, facile à coudre. De plus, le fait qu’il y est un peu d’élasthanne rend le trench encore plus confortable.

Comme toute gabardine, une fois lavé, le tissu marque beaucoup les plis du lavage et pas facile de les faire partir au fer à repasser. J’ai même repassé le tissu encore un peu humide. Après c’est le jeu avec ces tissus. Et puis une fois le vêtement cousu, ce n’est pas gênant (enfin pour moi).

J’espère que mon trench vous plaira autant qu’à moi! Je l’ai déjà porté quelques fois.

Merci à Maud une fois de plus pour les photos. Sachez qu’on a également photographié un pull que j’ai tricoté… Maud m’a dit que c’était le pull du Père Noël est une ordure! Alors, vous avez hâte de le découvrir, hein?!? ^^

Je vous embrasse fort et je vous dis à très vite!

Publié par

Bonjour, je m’appelle Barbara, je partage sous le nom de Maison Elpida ma passion pour la couture, mes débuts en tricot ainsi qu’en broderie, mais également quelques articles de DIY.

20 commentaires sur « Luzerne, Acte 2! »

  1. Très jolie réalisation ! Je préfère cette version à la précédente (je ne suis pas fan du rose en général 😉)
    Ton tricot est un pull moche de Noël ??? c’est tendance ! hihihihihihi !

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis déçue…Robert n’est pas venu te saluer.. ;Mais que lui arrive-t-il ?
    Par contre, aucune déception concernant ton trench, il est sobre certes mais magnifique ! Quel travail que de ganser un manteau mais c’est si beau !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore ton trench. Jolies finitions. Tu le portes à merveille
    Désolée pour mes commentaires tardifs. J’ai subi une intervention chirurgicale et je me suis laissée déborder. ..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s